NOS PENSÉES SONT UN REFLET DE NOTRE PERSONNALITÉ

« Il est comme les pensées de son cœur…  » (Proverbes 23.7).

Nos pensées sont souvent le reflet de ce que nous sommes au plus profond de nous-mêmes. Le dicton : « Dis-moi qui tu fréquentes et je te dirai qui tu es », pourrait être transformé en celui-ci : « Dis-moi ce que tu penses et je te dirai qui tu es ».
Le verset cité fait allusion à l’homme malveillant. L’Ecriture précise qu’il « est » comme ce qu’il pense. Ce qu’il « est », est le reflet de ce qu’il pense. Il agit et vit, selon les pensées de son cœur. Lire la suite

Une leçon missionnaire

« Voici, levez les yeux, et regardez les champs qui déjà blanchissent pour la moisson. » (Jean 4.35)

Ce verset termine l’une des histoires missionnaires des plus significatives contenues dans la Bible. Jésus, le parfait missionnaire, nous donne une leçon magistrale de missiologie. Il nous montre comment on peut franchir l’obstacle de la barrière religieuse et culturelle, lorsqu’on veut apporter l’évangile à des peuples éloignés de notre culture et pratique religieuse. Lire la suite

UN HOMME QUI A TROUVÉ GRÂCE

« Noé trouva grâce aux yeux de l’Eternel. » (Genèse 6.8)

Les seuls éléments, concernant la morale et la piété dont nous disposons au sujet de cet homme, sont ceux mentionnés au verset suivant : « Noé était un homme juste et intègre dans son temps ; Noé marchait avec Dieu. » (Genèse 6.9).
L’épître aux Hébreux complète ce portrait en ajoutant que Noé était un homme qui croyait en Dieu et respectait Dieu en acceptant par la foi de faire ce que Dieu lui demandait (Hébreux 11.7). Lire la suite

PENSER EST LE PROPRE DE L’HOMME

« Dieu vit que la méchanceté des hommes était grande sur la terre, et que toutes les pensées de leur cœur se portaient chaque jour uniquement vers le mal. » (Genèse 6.5)

Voici la première fois, où dans la Bible, il est fait mention des pensées des hommes. Ce qui découle de cette déclaration, c’est que cette précieuse capacité de penser, dont le genre humain fut doté, fut fortement endommagée par la chute. Les termes employés sont très forts : « toutes les pensées » (pas uniquement quelques-unes), « chaque jour » (pas uniquement à l’occasion), « uniquement » (une exclusivité totale).
Les hommes avaient laissé leurs pensées s’orienter uniquement vers le mal. La chute n’a pas enlevé aux hommes leur capacité de penser, mais elle en a altéré le bon fonctionnement. Lire la suite

Victoire collective

« Aaron et Hur soutenaient ses mains, l’un d’un côté, l’autre de l’autre ; et ses mains restèrent fermes, jusqu’au coucher du soleil » (Exode 17.12).

Malheur à ceux qui croisaient la route des Amalécites, ces féroces « pirates du désert ».
Et justement, ce jour-là, les Amalécites foncent vers leur nouvelle proie, les Israélites, des esclaves fugitifs qui n’ont pas l’habitude de combattre. Ils vont n’en faire qu’une bouchée ! Lire la suite