PENSÉES PURES

« Au reste, frères, que tout ce qui… est pur… soit l’objet de vos pensées. » (Philippiens 4.8)

Le mot « pur » est un adjectif qui peut s’appliquer à divers contextes. Il peut être employé pour parler d’une absence de mélange : (Vin pur, confiture pur fruit)… Il peut être employé pour parler de l’absence de polluants : (Air pur, ciel pur)… Au sens moral, ce mot est employé pour parler de ce qui est propre, sans arrière-pensées, transparent, exempt de souillure. Nous trouvons là quelques indications quant au contenu de nos pensées. On pourrait paraphraser ce verset et dire : « Que tout ce qui est propre, transparent, sans mélange, non polluant, soit l’objet de vos pensées. » Lire la suite

SEULE
 LA GRÂCE SAUVE

« Le salaire du péché, c’est la mort ; mais le don gratuit de Dieu, c’est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur. » (Romains 6.23)

Quel que soit le système religieux sous lequel nous nous placions, il suffit d’un seul moment d’inattention, de lassitude, de contrariété… pour que nous transgressions telle ou telle disposition légale. Or, la transgression génère la culpabilité. Ceux qui vivent sous un système légaliste sont souvent confrontés à la culpabilité, laquelle est parfois accentuée par les messages culpabilisants de certains prédicateurs. Leurs messages nous amènent à nous demander si nous en avons assez fait, si nous avons assez prié, jeûné, donné etc. et alors nous devenons la proie de l’accusateur. C’est ce que nous voyons pour le souverain sacrificateur Josué mentionné dans le livre de Zacharie. (Zacharie 3.1) Lire la suite

Les renards qui détruisent l’unité

« Prenez-nous les renards, les petits renards qui ravagent les vignes… » (Cantiques 2.15)

Il peut arriver que l’unité soit mise à mal à cause de certains comportements qui peuvent paraître insignifiants, mais qui ont des conséquences importantes.
L’une de ces petites choses qui peuvent nuire à l’unité, c’est d’avoir des attentes trop exigeantes. Lire la suite

Perception de Dieu, et nos blessures !

« Mon père et ma mère m’abandonnent, mais l’Eternel me recueillera. » (Psaumes 27.10)

Notre connaissance de Dieu est souvent influencée par les souffrances que nous avons subies. Nous voyons Dieu au travers du prisme de nos expériences, soit douloureuses ou pas. C’est pourquoi nous avons besoin, pour guérir de nos blessures intérieures, de redécouvrir qui est Dieu, quelles sont ses intentions à notre égard, et ne plus le voir au travers des drames de nos vies. Lire la suite

Le palmier

« Ils arrivèrent à Elim où il y avait douze sources d’eaux et soixante-dix palmiers. Ils campèrent là, près de l’eau. » (Exode 15.27)

Le palmier est essentiellement l’arbre des oasis dans le désert. Là où sont des palmiers, il y a de l’eau. Trouver des palmiers dans le désert, c’est avoir l’assurance de trouver de l’eau, de l’ombre ; c’est la vie ! Le palmier symbolise le repos, la vigueur dans l’aridité, l’espoir dans le désert. Le palmier a les pieds dans l’eau, et la tête sous les rayons ardents du soleil. Lire la suite